Avis : Ayurveda – Wikipedia, l'encyclopédie gratuite 2020

Ayurveda - Wikipedia, l'encyclopédie gratuite

Découvrir « Earth Mama » l’huile Bio de massage pour bébé plébiscité par 86% des mamans de France ICI



Une image du Dr Dhanwantari, l'avatar du dieu Visna et comme lui, représenté par quatre bras. Les hindous croient à l'origine divine de la médecine ayurvédique.

Ayurveda (en sanskrit: आयुर्वेद, (ajuɽvedə)) est le nom de la médecine traditionnelle indienne. L'objectif commun est l'unification du corps et de l'esprit, déclarant que la maladie et la santé sont le résultat de la confluence des trois principaux aspects de l'existence ou doshas.(une)Je ne sais pas

Le nom du sanscrit(Éditer)

  • ayurveda, dans le système AITS (l'alphabet international de la translittération sanskrite).(2)Je ne sais pas
  • आयुर्वेद, dans le script Devanagari du sanskrit.
  • Prononciation:
    • / áiur leads / en sanskrit classique(3)Je ne sais pas
    • / áiur véda / en anglais et espagnol
  • Étymologie: terme sanscrit aiur-veda Hourra tat purusha —Composition des délais—(4)Créé par āyuh (aïe): "durée de vie"(2)Oui science: "Vérité, connaissance."(3)Je ne sais pas

On ne sait pas depuis que la médecine ayurvédique est pratiquée sur le sous-continent indien. À quatre pattes ScienceRigveda, Samaveda, Yajurveda et Atharvaveda, anciens textes épiques et mythologiques du milieu à la fin du IIe millénaire av. C.— aucun type de médicament n'est répertorié. À la fin, Atharvaveda, datée du début du 1er millénaire avant JC. C. Il y a 14 prières demandant aux dieux de guérir les maladies.

Les textes ayurvédiques rassemblent des doctrines médicales de l'après-guerre après le 7ème siècle avant JC. C. Il s'agit d'une paternité diversifiée, de ce qui est attribué au dieu Dhanu Antari, l'avatar de la médecine, à d'autres auteurs inconnus.

Trois textes anciens apparaissent souvent comme les fondements de la médecine ayurvédique:

  • Sushruta-samjita, attribuée à Sushruta – entre le 5ème siècle avant JC. C. et III d. C.—, la plus ancienne, est une pharmacopée et décrit 700 plantes médicinales, 64 préparations à base minérale et 57 préparations d'origine animale.(5)Je ne sais pas
  • Charaka-samjita, attribué à Charak (vers le IIe siècle après JC), sous le règne du roi Kaniska.
  • Astanga-jridaia-samjita, attribué à Vagbhat, peut-être un moine bouddhiste qui vivait dans le Sind.(un rendez-vous est requis) Le texte est un résumé des traitements médicaux décrits par Charaka et Susruta, et suit donc les deux.(un rendez-vous est requis)

Fondements doctrinaux de la médecine ayurvédique(Éditer)

La médecine ayurvédique décrit pañchamabhutas ou "cinq éléments (de base)":

  1. bhumi: & # 39; Pays & # 39;
  2. Encore: & # 39; Eau & # 39;
  3. agní: & # 39; feu & # 39;
  4. Nom: & # 39; air & # 39;
  5. akasha: & # 39; éther & # 39;

Trois doshas(Éditer)

L'un des fondements de la médecine ayurvédique est doshas —Le mot sanskrit signifie "humour" ou "air vital", qui dans les œuvres modernes se traduit par "tempéraments" ou "biotypes".
La médecine ayurvédique classe trois humeurs, une combinaison de deux éléments:

  • l'eau: "Air" est la combinaison d'air et d'éther
  • pitta: "Bile" est la combinaison du feu et de l'eau
  • kaphaLe "flegme" est la combinaison de l'eau et du sol.

Il y a trois dosmes dans chaque personne, un ou deux existant comme dominant, bien qu'idéalement, les trois dosmes devraient être présentés dans des proportions égales chez le même être humain. Chaque dosha apporte aux individus des qualités physiques et mentales spécifiques.(6)Je ne sais pas

Caraka-samhita définissez les doshas comme suit:

Dosha vata

Le coton est non collant, frais, léger, doux, mobile et rugueux.
Les personnes qui ont le dessus sur ce dosha présentent
peau mince (facile pour eux de perdre du poids),
structure osseuse réduite,
peau sensible, sèche et rugueuse, couleur claire,
cheveux secs
veines très prononcées.
Ils sont nerveux et ont des troubles du système nerveux.

Dosha pitta

Les personnes qui ont le dessus sur ce dosha présentent
structure osseuse moyenne (il est aussi facile de prendre du poids que de le perdre),
peaux sensibles, parfois grasses,
cheveux fins aux tons fins et
veines translucides.
Il souffre d'un métabolisme accéléré, de problèmes gastro-intestinaux, de problèmes nerveux et de tension.

Dosha kapha

Les personnes qui ont le dessus sur ce dosha présentent
belle peau (grande tendance à prendre du poids et à avoir plus de force physique),
la peau grasse,
cheveux épais et gras, couleur foncée.
Sa silhouette est surtout paisible et très calme.

24 tattw (principes cosmiques)(Éditer)

La médecine ayurvédique croit que la réalité est composée de 24 principes cosmiques ou tatouage (idem du système sankhia):(7)Je ne sais pas

une) prakriti: nature primaire ou préhistorique.
2) majat: intelligence cosmique.
3) ajankara: ego.
4) Manas: esprit.

pañcha tan-matra ("Cinq objets"):

5) entendu
6) Touchez
7) voir
8) goût
9) sentir

pañcha gñana-indríia ("Cinq organes de la connaissance"): organes sensoriels (sensibles):

10) oreilles
11) cuir
12) yeux
13) langue
14) nos.

pañcha karma-indríia ("Cinq organes d'action"):

15) bouche
16) mains
17) arrêter
18) pénis
19) année

pajacha maja-bhuta ("Cinq grands éléments"):

20) Terre
21) eau
22) feu
23) air
24) éther.

L'Ayurveda se compose de huit disciplines ou spécialités:

  • kaia chikitsa (médecine physique).
  • shalia chikitsa (retrait des copeaux).
  • shalakia chikitsa ou shalakia tantra (nettoyer l'oeil avec un porc-épic).
  • urdhwanga chikitsa (médicament du haut du corps, du cou vers le haut).
  • kaumara bhritia (garde d'enfants; en raison de la mortalité infantile typique de l'ère ayurvédique), des nourrissons de moins de deux ans sont actuellement signalés en Inde ku-mara, "Die-easy").
  • bhuta vidiá (& # 39; Sagesse de l'Esprit & # 39;, psychologie).
  • agada tantra (antidote contre les poisons).
  • rasaiana (élixirs de jeunesse).
  • vayi karana (& # 39; Cause de la force & # 39;, aliments aphrodisiaques).

En plus d'apprendre ces disciplines, Áiur vedá connaissance requise de dix arts de base pour la préparation et l'application de médicaments, à savoir:

  • distillation
  • compétences opérationnelles
  • cuisine
  • horticulture
  • métallurgie
  • production de sucre
  • pharmacie
  • analyse et séparation des minéraux
  • composition métallique
  • préparation alcaline.

À la fin de l'initiation, le gourou s'est adressé solennellement à ses élèves pour les diriger vers une vie de pureté, d'honnêteté et de végétarisme.

L'élève devait s'occuper des malades; qu'il n'a trahi aucun patient en l'empoisonnant en sa faveur; habillez-vous modestement et évitez de boire; avoir la maîtrise de soi et modérer ses paroles; s'efforcer constamment d'améliorer leurs connaissances et leurs compétences techniques; qu'il est gentil et humble au domicile du patient et lui donne une détermination maximale; qu'il ne diffusera pas d'informations sur le patient ou sa famille; et que s'il n'anticipait pas de traitement, il devrait le garder pour lui si le contraire pouvait nuire à ses proches.

Ces règles sont similaires aux règles du serment d'Hippocrate.

La durée de la formation médicale est inconnue.

Grâce aux textes, le médecin a été formé à l'observation directe (prati aksha) et en conclusion (anumana).(un rendez-vous est requis)

La connaissance correspond au schéma cosmico-religieux unificateur typique de cette culture: 360 jours ont été décrits comme des jours de l'année.

Il s'agit de tout connecter et interconnecter, tout comme dans la médecine traditionnelle chinoise.
Et comme dans ce cas – en raison de l'ignorance de l'existence d'éléments chimiques – on croyait que tout ce qui existait n'était composé que de cinq éléments (mahá bhutá): Terre, eau, feu, air et éther.

Ils croyaient également que le corps avait été créé par une combinaison de "trois humeurs". trois dosha (semblable aux "humeurs" de la médecine grecque):

  • laine de coton (& # 39; air & # 39;).
  • pitta («Bile»), produite principalement par le feu (probablement parce que la bile – très alcaline – produit des brûlures).
  • kapha ("Mucus"), composé principalement d'eau.

Différentes combinaisons entre eux ont provoqué la formation de différents fluides et tissus du corps humain, et un changement de leur équilibre naturel a conduit à la maladie.(8)Je ne sais pas

Traitements ayurvédiques(Éditer)

La médecine ayurvédique comprend la médecine diététique et à base de plantes et met l'accent sur l'utilisation du corps, de l'esprit et de l'esprit dans la prévention et le traitement des maladies.
C'est ce qu'on appelle la guérison de l'esprit et du corps, dont la prémisse est d'éveiller l'équilibre naturel du système de l'esprit et du corps et de guérir hypothétiquement.

Plantes médicinales(Éditer)

Les médicaments, en particulier les plantes, sont choisis pour leur capacité à harmoniser l'équilibre entre le patient et les influences fondamentales de la vie, telles que l'alimentation, le travail et la vie de famille.

La médecine ayurvédique décrit 2 700 plantes médicinales différentes.(un rendez-vous est requis)
La pharmacopée publiée par le ministère indien de la Santé est contenue en 5 volumes et comprend des monographies officielles de 418 plantes médicinales.(9)Je ne sais pas

Massage Abhiangam(Éditer)

L'un des outils de base est le massage abhiangamqui – dans le cas de certains doshas– Il est fabriqué à partir d'huiles naturelles spécialement prescrites par un médecin, dans d'autres cas il est sec.
Il existe d'autres systèmes de massage ayurvédique, par exemple thérapie matriciellequi est utilisé pour stimuler les points clés appelés marmas et cela nécessite une expérience et des connaissances supérieures abhiangam.
L'un des moyens de base pour traiter la médecine ayurvédique est śirodharaqui consiste à verser sur le front un mélange chaud d'huiles et d'herbes.

Pinda-sueda(Éditer)

Médecine ayurvédique utilisée pinda-sueda (étant piṇḍa: "Boule, viande" et Suédois: & # 39; sueur & # 39;),(dix)Tampons avec une substance remplie de plantes médicinales d'Inde et d'huiles essentielles de qualité alimentaire, avec lesquelles le thérapeute peut approfondir la relaxation.

La médecine ayurvédique aujourd'hui(Éditer)

En Inde(Éditer)

L'Ayurveda est un système médical indien traditionnel.

Le gouvernement indien inclut la médecine ayurvédique dans le baccalauréat "Baccalauréat en médecine et chirurgie ayurvédique".

Administrativement, la médecine ayurvédique est incluse dans l'une des trois divisions les plus importantes du ministère de la Santé et des Soins familiaux et fait partie du département AYUSH (abréviation d'Ayurveda, Yoga, Unani, Siddhu et Homéopathie).(Onze)Je ne sais pas
Pour obtenir un diplôme d'un médecin ayurvédique, vous devez étudier pendant 5 ans et demi. Le diplôme est étudié dans 256 universités, dont beaucoup dépendent des universités. En 2010, 13 037 étudiants ont été admis. Il existe 64 établissements de troisième cycle, qui admettent 1 110 étudiants chaque année, spécialisés dans certaines des 16 branches de l'Ayurveda. Lors du dernier recensement réalisé en 2010, 478 750 professionnels étaient inscrits. Il existe 2 458 hôpitaux ayurvédiques d'une capacité installée de 44 820 lits.

Les institutions ayurvédiques les plus respectées en Inde sont:

  • Institut ayurvédique d'enseignement supérieur et de recherche ("Institut ayurvédique d'enseignement supérieur et de recherche en médecine ayurvédique") à Yamnagar (État du Gujarat).
  • Université ayurvédique du Gujarat ("Université ayurvédique Guyjur") à Yamnagar (État du Gujarat).
  • L'Institut National d'Ayurveda (Institut National National de Médecine Ayurvédique) à Yaipur, Gujarat.

À l'ouest(Éditer)

Dans les pays occidentaux – avec l'adoption de pratiques orientales telles que le yoga et la méditation – l'Ayurveda a été incorporé à la médecine dite alternative. Certaines universités de médecine occidentales proposent des cours, des cours de troisième cycle et de grandes écoles de médecine ayurvédique.(12)Je ne sais pas(13)Je ne sais pas(14)Je ne sais pas
Il y a actuellement un plus grand intérêt pour la médecine ayurvédique, car ses disciples croient qu'elle fournit une vision complète du déséquilibre humain lors de l'examen des aspects de sa nature interne et externe.

Malgré sa propagation, les médecins occidentaux le considèrent généralement comme une superstition pseudo-scientifique.(quinze)Je ne sais pas

Controverse(Éditer)

Une étude menée aux États-Unis sur des échantillons achetés en ligne et une autre réalisée en Inde ont conclu que jusqu'à 20% des produits ayurvédiques examinés contenaient des niveaux toxiques de métaux lourds tels que le plomb, le mercure ou l'arsenic. Ces études ont également mis en évidence l'absence de contrôles de qualité ou l'utilisation d'herbes contenant d'autres substances nocives.(16)Je ne sais pas(17)Environ la moitié des composés analysés contiennent de l'arsenic ou du mercure à des concentrations si potentiellement dangereuses qu'ils pourraient causer des dommages d'empoisonnement dans des tissus tels que le cerveau, les reins et les systèmes nerveux et reproducteur, en particulier chez les femmes enceintes.(18)Je ne sais pas(19)Des cas fréquents d'hépatoxicité ont même été signalés à la suite de l'utilisation de diverses préparations à base de plantes – et essentiellement inoffensives – couramment utilisées en Ayurveda et en médecine traditionnelle chinoise.(vingt)Je ne sais pas

Voir également(Éditer)

  1. Caldecott, Todd (1er janvier 2006). Ayurveda: la science divine de la vie (en anglais). Elsevier Health Sciences. ISBN 0723434107. Récupéré le 22 février 2018.
  2. sur b Voir l'article -Science, soit 11 lignes avant la fin de la troisième colonne de la page 148 dans Dictionnaire sanskrit-anglais par le sanskritologue britannique Monier Monier-Williams (1819-1899). Oxford (Grande-Bretagne): Clarendon Press, 1899.
  3. sur b Terme sanscrit Science est appelé aigu, / conduit /, selon Dictionnaire sanskrit-anglais Le sanskritologue britannique Monier Monier-Williams (voir entrée science, voir la ligne 12 de la deuxième colonne à la page 839; ou entrée -Aller qui se trouve à la ligne 14 de la deuxième colonne (http://www.sanskritimsicon.uni-koeln.de/cgi-bin/monier/serveimg.pl?file=/scans/MWScan/MWScanjpg/mw1205- sAman.jpg page 1205) .
    Comme en anglais ou en français Fermé n'a pas de ligne ondulée, en espagnol il a toujours été déclaré grave: / veda /, donc en 2010 la RAE (Royal Spanish Academy) l'a inclus sans ligne ondulée dans son dictionnaire espagnol.
  4. Copie archivée. Archivé de l'original 17 mai 2017. Récupéré le 3 février 2011.
  5. Girish Dwivedi et Shridhar Dwivedi (2007). «Histoire de la médecine: Sushruta – Clinicien – Enseignant par excellence». Journal indien des maladies thoraciques et des sciences connexes (en anglais) (Centre national d'information) 49 (4): 243 à 244.
  6. Texte Charaka-samhita, publié sur le site Internet de Rencapp.
  7. Frawley, David (1992): Un cours d'étude indépendant à l'Institut américain d'études védiques d'un professionnel de la santé en Ayurveda (p. 128). Institut américain des études védiques, 1992.
  8. R. F. G. Müller: La doctrine de tridosha a tracé son souffle comme une âme (1933).
  9. COMMISSION PHARMACOPOY POUR LES MÉDICAMENTS INDIENS ET L'HOMÉOPATHIE.
  10. En sanskrit, suedanam signifie & # 39; pot & # 39 ;. Terme sanscrit Sueda déjà ("Born of pot") est le nom donné aux insectes et aux vers, car la médecine ayurvédique croit qu'il est né d'une génération spontanée de sueur …
  11. Date ayush C'est aussi un jeu de mots car dans plusieurs langues indiennes (comme le sanskrit et l'hindi), ayush ou áiush cela signifie "longévité" et c'est exactement l'origine étymologique du mot Ayurveda.
  12. «Spécifications du programme et carte des programmes d'études pour les programmes de maîtrise intégrés en médecine complémentaire – médecine ayurvédique», article publié sur le site Web de l'Université Middlesex (Londres).
  13. Approbation du cours de troisième cycle en médecine ayurvédique, dossier daté du 13 décembre 2012, publié sur le site Internet de la Faculté de médecine de l'Université de Buenos Aires.
  14. "Noémie शक्ति Delagrange", dossier publié sur le site de l'Université de Paris.
  15. «Superstition et pseudomédecine dans les bases de données scientifiques (I): Homéopathie et« médecine »ayurvédique. La science et ses démons. 19 juin 2013. Récupéré le 21 janvier 2018.
  16. Saper, R.B.; Phillips, R. S. et al. (2008). "Le plomb, le mercure et l'arsenic dans les médicaments ayurvédiques fabriqués aux États-Unis et en Inde sont vendus en ligne." Journal de l'American Medical Association 300 (8): 915-923. PMC 2755247. PMID 18728265. doi: 10,1001 / jama.300.8.915.
  17. Valiathan, M. S. (2006). Ayurveda: Mettre la maison en ordre. Science actuelle (Académie indienne des sciences) 90 (1): 5-6.
  18. Saper, Robert B. (15 décembre 2004). Teneur en métaux lourds dans les médicaments à base de plantes ayurvédiques. FOSSE (en anglais) 292 (2. 3). ISSN 0098-7484. doi: 10,1001 / jama.292.23.2868. Récupéré le 21 janvier 2018.
  19. Centers for Disease Control and Prevention (CDC) (24 août 2012). "Intoxication au plomb chez les femmes enceintes prenant des médicaments ayurvédiques d'Inde – New York, 2011-2012". MMWR. Rapport hebdomadaire de morbidité et de mortalité 61 (33): 641-646. ISSN 1545-861X. PMID 22914225. Récupéré le 21 janvier 2018.
  20. Bunchorntavakul, C.; Reddy, K. R. (janvier 2013). "Article Review: Hepatotoxicity of Herbal and Dietary Supplements". Pharmacologie et thérapeutique alimentaire 37 (1): 3-17. ISSN 1365-2036. PMID 23121117. doi: 10.1111 / ap. 12109. Récupéré le 21 janvier 2018.

Bibliographie(Éditer)

  • Antillón J.: Histoire et philosophie de la médecine. San José de Costa Rica: éditeurs de l'Université du Costa Rica, première édition, 2005, pages. 19-20.
  • Frawley, David: Santé ayurvédique, un guide pratique des thérapies ayurvédiques. Barcelone (Espagne): Ayurveda, 2012.
  • Berra, Jorge Luis: Ayurveda, une médecine ancienne au service du corps, de l'esprit et de l'esprit (240 pages). Buenos Aires: Paidós, 2009. ISBN 978-950-12-4811-1.
  • Frawley, David: Ayurveda et l'esprit: guérir la conscience. Bogotá (Colombie): Ayurmed, 2011. ISBN 978-9584484543
  • Tour de cou P.: Une brève histoire de la médecine: du chaman à la grippe. Editorial Nowtilus, première édition, 2011. Pages. 62-65.
  • Lama A.: Histoire de la médecine. Santiago du Chili: Mediterráneo, 2004, pages. 40-48.
  • Halpern, Marc: Comment guérir votre vie, leçons sur la route de l'Ayurveda. Bogotá (Colombie): Ayurmed: 2013 ISBN 978-9584499325.
  • Universidad San Sebastián: Médecins en Extrême-Orient et en Inde. History of Medicine, 2012, p. 79-82.
  • Morningstar, Amadea: livre de cuisine ayurvédique. Bogotá (Colombie): Ayurmed: 2013 ISBN 978-9584499325.

Liens externes(Éditer)



Avis sur la meilleure Huile pour bébé bio « Earth Mama » ICI